Malbrough s’en va-t-en guerre

Malbrough s’en va-t-en guerre


Reproduction interdite

Malbrough s’en va-t-en guerre
Mironton ton ton mirontaine
Malbrough s’en va-t-en guerre
Ne sait quand reviendra (bis)

Il reviendra-z-à Pâques
Ou à la Trinité.

La Trinité se passe
Malbrough ne revient pas.

Madame à sa tour monte
Si haut qu’elle peut monter.

Elle aperçoit son page
Tout de noir habillé.

"Beau page, ah ! mon beau page
Quelles nouvelles apportez ?

- Aux nouvelles que j’apporte,
Vos beaux yeux vont pleurer.

Quittez vos habits roses
Et vos satins brochés.

Monsieur Malbrough est mort,
Est mort et enterré.

Je l’ai vu porté-z-en terre
Par quatre-z-officiers :

L’un portait sa cuirasse
L’autre son bouclier.

L’un portait son grand sabre
Et l’autre rien portait.

Sur la plus haute branche
Le rossignol chanta.

On vit voler son âme
A travers les lauriers".